Accusé d’avoir emmené de force son ex-petite amie, il est relaxé mais condamné pour « menace de délit ».