Une loi pour remplacer l’état d’urgence est-elle compatible avec les droits de l’homme et les libertés publiques ? » paru dans la revue Juriste International 2017.2, de décembre 2017